helene deluce dentelle et habit
helene deluce dentelle et habit
helene deluce dentelle et habit
"Bienvenue sur le blog 'Dentelle et Habit"

Spécialisée dans la confection sur mesure de costumes historiques, ajustables et confortables, je vous accompagne dans votre projet pour que votre rêve devienne réalité.

Hélène

A Mennecy, Hélène Deluce coud des costumes historiques

Le Parisien : Des années d’apprentissage pour apprendre à travailler le verre, le bois, le cuir, des pierres rares… Plus de 200 professions sont classées « métiers d’art ». Tout au long de cette semaine, nous vous présenterons ces artisans. Aujourd’hui, Hélène Deluce, couturière.

« Refaire la robe de la reine d’Angleterre me démangeait depuis longtemps » avoue Hélène Deluce, de Mennecy, couturière de costumes historiques, devant sa petite reproduction d’une robe blanche à rubans vert, ornée de perles et de brillants, selon un modèle de la reine Elisabeth.

 Mais la passionnée des aiguilles confectionne surtout des costumes sur mesure, tels qu’ils étaient portés du Moyen Âge à 1900.

« Je ne mets jamais de fermeture car ça n’existait pas ! »

Des anciennes vies qui comblent sa nouvelle, puisque Hélène Deluce a lancé son activité de location et vente (de 500 € à 3 500€) de costumes il y a 3 ans, une reconversion après avoir été électronicienne pendant 23 ans. « Je couds depuis que j’ai 20 ans, pour mon confort personnel, raconte-t-elle. Puis, par économie, j’ai cousu les shorts et robes d’été de mes enfants ». Des enfants qui ont tracé le patron vers les habits historiques. « Après la visite d’une Abbaye en costumes, ma fille de 4 ans m’a dit maman, je veux la même robe. Je la lui ai faite et elle a porté tout l’été. L’année suivante, rebelote… » raconte la pro de la pelote, qui se lance ensuite dans la création d’une robe « Pompadour » à faux-cul aux motifs de feuilles de chêne. « De déguisements, c’est devenu des costumes historiques. J’ai fait des recherches dans les tableaux, les livres de gravures anciennes, les récits… Plus ça allait, plus c’était sophistiqué. J’arrive maintenant à reproduire des vêtements qui se rapprochent de la réalité. Et je ne mets pas de fermeture éclair, car ça n’existait pas ! », s’exclame Hélène Deluce, entourée de dizaines de boîtes de boutons, galons et autres rubans.

 Ce qui l’amuse ? « Les us et coutumes, les mœurs d’avant, qui aident à comprendre la forme des vêtements, gardés  parfois toute une vie en les rafistolant. Ils devaient pouvoir subir à la fois le corps très maigre et très gros, pour  s’adapter aux revers de fortune et aux grossesses, assure-t-elle. Les anciens avaient des astuces, comme la robe de jour  qui devenait robe du soir grâce à des accessoires. Ou les volants usés en bas des robes Pompadour qui étaient décousus  et changés. Quand ils ne pouvaient pas coudre, ils collaient ou épinglaient directement des tissus, comme au Moyen Âge  en rajoutant des manches longues. » Une période qu’elle affectionne puisqu’elle animera en mai un atelier au parc  France Miniature (Yvelines) où seront cousus « côtes » et « surcôtes » en lin et laine à lacets. Loin des robes  froufroutantes qui « servaient à montrer socialement que son mari avait de l’argent » rappelle celle qui aime aussi créer  des robes fastueuses façon Louis XIV et Louis XV, au « panier ovale », gonflant le jupon sur les côtés.

 Pour une de ces robes, elle a passé 300 heures à broder des  fleurs dans des médaillons de ruban selon le motif de  porcelaines. Autant pour une autre couverte de perles et ficelles  d’or.Pour une pièce de théâtre, elle a créé une crinoline, jupon  rond avec des cerceaux, d’1 m de diamètre nécessitant 10 m de  tissu bleu fleuri. Pour un spectacle équestre, Hélène Deluce a  reproduit un costume d’amazone de 1850 qui couvrait jusqu’à  la croupe du cheval. « J’ai dû plomber le bas de la robe pour ne  pas que la cavalière s’envole avec ! »

Isoline Fontaine (Le Parisien, 28 avril 2015)

 

http://www.blog.dentelle-et-habit.com/wp-content/plugins/sociofluid/images/facebook_48.png

Bal costumé

Titre Bal               

     WanMore Event a le plaisir de vous annoncer la tenue d’un grand bal costumé à bord du bateau

     « Le Louisiane Belle » qui se tiendra à Paris en date du

                                         samedi 25 octobre 2014.

     Remontez le temps et laissez-vous emporter dans l’Amérique du XIXème siècle, dans cette chaleur

     moite où les grandes familles rayonnaient sur le commerce du coton et où les réceptions données

     entre notables rivalisaient d’élégance et de savoir-vivre.

 

     Naviguez le long de la Seine à bord du plus grand bateau à roue à aube de Paris, parfaite

     réplique de ces navires remontant le cours du Mississippi et des grands fleuves américains.

 

     Cette soirée placée sous le signe du glamour, du raffinement et de l’élégance d’antan vous offrira,

     pendant quelques heures, une immersion totale dans l’univers de ces réceptions dansantes et de la

                                            Louisiane d’autrefois.

 

     Au programme de cette soirée:

    Rendez-vous Port de la Rapée pour embarquement sur le Louisiane Belle

    Navigation le long de la Seine au cœur de la capitale

    Animations de danses d’époque par « Le Quadrille Français »

    Concours d’élégance

    Magicien

    Jeux d’époque

    …

                                      Entrée: 85 euros par personne

       (Le buffet et les boissons sont inclus)

                                      Ticket sur prévente uniquement

                              Ouverture de la billetterie courant juillet

                                             Costume obligatoire

 

Pour plus d’infos: https://www.facebook.com/balcostume.wanmore?ref=hl

Contact: balcostume.wanmore@gmail.com

Bal costume 251014

 

 

 

 

http://www.blog.dentelle-et-habit.com/wp-content/plugins/sociofluid/images/facebook_48.png

De France et de Navarre

Logo France et Navarre« Passionnée par notre patrimoine et toutes ses déclinaisons,

Responsable du Pôle « Fêtes et Evénements » de la Fédération Française Médiévale,

De France et de Navarre a été créé

pour l’organisation d’événements à caractère historique et/ou artistique.

 Sa mission : vous faire voyager dans le temps, vous permettre de célébrer dans un cadre prestigieux votre événement d’entreprise, 

surprendre vos visiteurs à travers un banquet, une fête ou un bal costumé, 

réussir le jour J de votre réception privée, de votre mariage…

Sa devise : conjuguer le passé au présent, s’inspirer d’hier pour créer demain 

et surtout proposer l’Excellence quelque soit le type d’événement.

 

Plus d’infos sur le site De France et de Navarre

http://www.blog.dentelle-et-habit.com/wp-content/plugins/sociofluid/images/facebook_48.png

Crinolines et Compagnie

 

L’époque des crinolines vous attire,

cette association regroupe toutes les personnes souhaitant

participer à des fêtes historiques en Bretagne, en France et même ailleurs.

 

 Plus d’infos sur le site Crinolines et Compagnie
http://www.blog.dentelle-et-habit.com/wp-content/plugins/sociofluid/images/facebook_48.png

Le bal de Versailles

Fort de ses dix années d’expérience dans l’organisation d’événements historiques en France

et en Europe, peut être à vos côtés pour votre événement costumé.

Plus d’infos sur le site des animations à Versailles

 

 

 

http://www.blog.dentelle-et-habit.com/wp-content/plugins/sociofluid/images/facebook_48.png

Chateau de Breteuil – 78 (Yvelines)

 

 Breteuil en fête !!

 

Plus d’infos sur le site du  chateau de Breteuil

 

 

 

http://www.blog.dentelle-et-habit.com/wp-content/plugins/sociofluid/images/facebook_48.png

Provins – 77 (Seine & Marne)

 

Vivez une reconstitution grandeur nature de la vie médiévale

au temps des Foires de Champagne !

 

Plus d’infos sur le site de Provins

 

 

 

 

http://www.blog.dentelle-et-habit.com/wp-content/plugins/sociofluid/images/facebook_48.png

Vaux le Vicomte – 77 (Seine & Marne)

Journée unique où les visiteurs peuvent venir

avec leur propre costume du 17ème ou 18ème siècle et déjeuner sur l’herbe.

Initiés, passionnés de beaux costumes, visiteurs à la recherche de rêve,

venez partager votre passion lors d’une journée exceptionnelle à Vaux le Vicomte.

 

 Plus d’infos sur le site de Vaux le Vicomte

 

http://www.blog.dentelle-et-habit.com/wp-content/plugins/sociofluid/images/facebook_48.png

La mode des talons rouges

Cette mode fut lancée, malgré lui, par Philippe de France,

Duc d’Orléans, frère de Louis XIV.

Monsieur, frère de Roi, donne le ton de la mode a Versailles.

A tel point que la moindre de ses folies vestimentaires est aussitôt reprise dans la journée par les courtisans.

En voilà un exemple avec les talons rouges.

 

Monsieur aimait faire la fête et surtout aimait se déguiser.

Talon_rouge_1Un soir de carnaval de l’année 1662,

le jeune prince avec son inséparable ami le chevalier de Lorraine

et quelques gentilshommes partirent déguisés et masqués faire la fête à Paris.

Le déguisement du prince avait des chaussures à hauts talons

car Monsieur était de petite taille et il recouvrait à cet artifice pour se rehausser.

 

Les joyeux lurons allèrent de bals publics en tavernes ce qui les amena progressivement au marché des Innocents où se trouvaient les abattoirs.

Pour changer d’établissement, il leur arrivait de traverser cet endroit

où les dalles étaient maculées de sang du fait que l’on tuait bœufs, veaux, moutons, etc.

Leurs souliers se retrouvèrent tachés de sang et les hauts talons de Monsieur furent tout rouges.

Talon_rouge_2

De retour à Versailles,

Monsieur fut appelé pour prendre place au Conseil.

Ne pouvant pas se changer entièrement, il fit une toilette rapide et changea seulement sa veste par une plus foncée avec un cordon bleu.

A la sortie du Conseil, tous le regardaient avec une attention particulière.

 

Talon_rouge_3Le soir,

Monsieur ayant eut le temps de se changer, se rendit au jeu du Roi.

Il fut surpris de voir des gentilshommes avec des chaussures rehaussaient de talons rouges.

 

Et voici une mode qui fit fureur à la cour pendant bien des années.

Talon_rouge_4

 

http://www.blog.dentelle-et-habit.com/wp-content/plugins/sociofluid/images/facebook_48.png

Le battecul

Battecul_1

 

Pièce d’armure de la partie postérieure de la braconnière

(Jupe courte descendant à mi-cuisse protégeant les cuisses et les fesses).

 

 

Battecul_2Le battecul protégeait les reins,

articulé à plusieurs lames,

il pouvait recouvrir le troussequin de la selle.

 

 

Au XVIe siècle, il prit plutôt le nom de garde-reins.

 

 

 

 

http://www.blog.dentelle-et-habit.com/wp-content/plugins/sociofluid/images/facebook_48.png