Warning: Use of undefined constant SIDE_TAB - assumed 'SIDE_TAB' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/9/d416621968/htdocs/blogcouture/wp-content/plugins/side-tab/side-tab.php on line 30

Warning: Use of undefined constant SIDE_TAB_URL - assumed 'SIDE_TAB_URL' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/9/d416621968/htdocs/blogcouture/wp-content/plugins/side-tab/side-tab.php on line 31

Warning: session_start(): Cannot start session when headers already sent in /homepages/9/d416621968/htdocs/blogcouture/wp-content/themes/slrloungev2/widget/widgetcontact.php on line 113
Perruque ou pas perruque ? « dentelle-et-habit

Perruque ou pas perruque ?

On ne peut dire à quelle époque on chercha à remédier à l’insuffisance des cheveux par les perruques.

Les Assyriens et les Egyptiens portaient des perruques et de fausses barbes.

Dans l’antiquité romaine, hommes et femmes portaient perruque.

 

Perruque_1Au Moyen Age, les longues mattes qu’on voit sur les statues étaient postiches.

On les faisait de peau fine sur laquelle on cousait les cheveux.

 

 

Perruque_2

Il se dit que la reine Margot (XVIe siècle),

qui était brune, avait des valets blonds qu’elle faisait tondre pour se faire des perruques.

 

 

Perruque_3Sous Louis XIII,

la calvitie précoce du roi nécessita

l’emploi de la perruque.

Mais on ne tarda pas à en abuser.

 

 

 

 

 

Perruque_4Louis XIV,

avait une belle chevelure bouclée qui amena les courtisans moins bien fournis

à l’imiter artificiellement et même à le dépasser.

Alors la chevelure naturelle du Roi parut insuffisante.

On lui fit des perruques à fenêtres par où les cheveux faux et vrais se mélangeaient.

 

Perruque_5Suite à une maladie qui lui fit perdre une partie de ses cheveux,

le Roi finit par se résigner à avoir la tête rasée.

On arriva à la perruque in-folio.

 

Ce matelas de cheveux était lourd et chaud

malgré la calotte de toile placée sous la perruque.

Mais on arriva, grâce au crêpé, à faire des perruques légères.

 

 

Perruque_6Au début du XVIIIe siècle, les perruques diminuent.

 

Sous Louis XV, elles furent nouées sous la nuque et relevées sur le front avec frisures sur les tempes.

Les cheveux du front étaient laissés longs pour être rabattus en arrière sur la perruque.

 

Sous Louis XVI, la perruque n’existe plus que pour dissimuler la calvitie.

 

Perruque_7Perruque_7_1Sous Marie-Antoinette,

les coiffures des femmes devinrent monumentales,

cosmétiquées par-dessus de coussin de crin

qui détruisaient la racine des cheveux et entretenaient la vermine.

 

 

 

 

 

Perruque_8Sous le Directoire,

pour imiter disait-on l’antiquité, on se coiffa à la Titus.

 

 

Perruque_9Mais au début du XIXe siècle,

l’empereur exigea la chevelure et les chignons,

et les dames portèrent perruques.

 

 

 

 

 

 

 

Perruque_10Il n’y a plus à présent que les magistrats d’Angleterre

qui portent encore des perruques traditionnelles.

http://www.blog.dentelle-et-habit.com/wp-content/plugins/sociofluid/images/facebook_48.png

Leave a Reply